Lutte contre la pauvreté

 Passer de la défense d'intérêt individuel à la défense d'intérêt général par le biais de l'action collective 

Il s’agit de permettre aux habitants, et particulièrement ceux qui sont les plus éloignés de l’exercice de la citoyenneté, de s’exprimer sur les situations souvent difficiles qu’ils vivent, de construire des solutions collectives et de les porter vers les interlocuteurs publics, afin de répondre aux enjeux de l’exclusion sociale et économique.

Collectif de lutte contre la pauvreté et pour la dignité 

Créé en 2009, le Collectif pour la dignité et contre la pauvreté est un mouvement citoyen constitué par des personnes indignées par la pauvreté économique, dont une grande part est directement concernée. Il est soutenu par des associations de la région Rhône-Alpes (Union Rhône-Alpes des Centres Sociaux, Mouvement pour une Alternative Non violente (MAN), Secours Catholique, ASTI Drôme, ATD Quart-Monde Savoie, RESF Ardèche)

Le collectif de lutte contre la pauvreté et pour la dignité s’est construit autour de plusieurs principes fondamentaux :

  • La Non violence
  • L’Egale dignité des personnes (faire AVEC les personnes concernées)
  • Etre force de propositions (ce que l’on peut faire nous même en s’organisant collectivement)
  • Etre force de revendication (transformation des politiques publiques)

Un livre blanc porteur de propositions et de revendications ciblant des causes de la pauvreté dans notre société a été rédigé en 2010. Il regroupe 41 revendications dans tous les thèmes de la vie quotidienne.

2010 : naissance du collectif ardéchois de lutte contre la pauvreté 

L'année 2010/2011 a vu naître trois groupes locaux de lutte contre la pauvreté (essentiellement autour de la question du mal logement) : Annonay, Tournon et les Vans.