Fédération 07

     Nous affirmons de longue date, que quel que soit son statut social, économique, culturel, toute femme et tout homme entend être l’auteur de son existence individuelle et collective. Conformément à la charte des Centres sociaux, nous entendons œuvrer pour que les centres sociaux soient des acteurs originaux du développement Social Local.

    Nous croyons que ces dimensions ne peuvent advenir que si tous les habitants, notamment ceux des milieux populaires retrouvent du pouvoir d’agir dans leurs vies et sur leurs territoires. Nous croyons notamment à l’affirmation d’une citoyenneté active et locale où des citoyens sont au quotidien : ouverts au dialogue – passeurs de frontières – forces de propositions visant l’intérêt général.

     Nous appelons à la constitution d’une politique du développement social des personnes et des territoires fondée sur la valorisation des capacités d’actions émancipatrices des individus et des groupes acteurs de l’histoire commune, à laquelle nous souhaitons apporter notre contribution. Nous reprenons à notre compte la déclaration finale du congrès 2005 de la FCSF qui précise que : « les centres sociaux sont des outils communs que se donnent des hommes et des femmes, partageant le même espace de vie, pour développer la capacité de chacun à construire son existence en relation avec autrui et développer une citoyenneté active. Leur méthode propre est d’associer les démarches individuelles à des actions collectives locales à partir des besoins et problèmes concrets vécus par les personnes. Ils mettent en œuvre le principe de la coopération de préférence à celui de compétition. Ils refusent l’assistanat qu’elles qu’en soient les formes. Ils rejettent la relation consumériste dominante. Ils sont des lieux où peuvent se développer des actions engageant les personnes elles-mêmes ». C’est pourquoi, nous œuvrons pour des centres sociaux qui associent la population de leur territoire aux actions qu’ils construisent.

     Nous œuvrons pour que les centres sociaux soient des lieux de formation « citoyenne » pour chaque personne quelles que soient ses ressources, ses capacités, ses compétences. Nous œuvrons pour des centres sociaux dans lesquels Administrateurs et Professionnels travaillent ensemble, en collaboration à la mise en œuvre du projet et des actions. Nous œuvrons pour que les équipes de professionnels soient en capacité d’accompagner des formes d’engagement diverses, imaginatives et créatives dans leurs méthodes, au service de cette mobilisation.

    Nous œuvrons pour des centres sociaux qui construisent des réponses aux besoins des populations en s’appuyant sur les désirs, les envies d’agir, les capacités des personnes. Nous rêvons que cette forme de travail œuvre à la reconnaissance de chaque personne. Nous œuvrons pour des centres sociaux qui inventent avec les autres associations de leur territoire les réponses aux défis sociétaux qu’il leur faut relever.

    Nous œuvrons pour des centres sociaux qui puissent créer des temps de rencontres, de partages, de débats autour de questions de société. 

      La Fédération est administrée par un conseil d’administration de 33 personnes, issues des 17 centres sociaux et espaces de vie sociale fédérés et 2 membres de droit (CAF de l’Ardèche, MSA Ardèche-Drôme-Loire)

Le dialogue est riche avec les tous les centres, qui ont tous investi l’espace fédéral. Les solidarités entre les centres se développent.