Histoire

Du Comité Départemental à la Fédération :

Une longue démarche amorcée dès 1982, accompagnée par la Fédération Nationale des Centres Sociaux, conduit les 11 Centres Sociaux existant en Juin 1989 à la constitution officielle du CO.DE.C.S.A. Les missions confiées au tout nouveau comité s’articulent autour d’une fonction politique de regroupement, de représentation et de reconnaissance, de développement et d’une fonction technique de soutien à la gestion, à la formation, à l’information et à l’animation des projets des centres.

Une convention liant la F.C.S.F, Le G.R.A.C.S (ex – U.R.A.C.S), et le CODECSA sera signée le 22 Octobre 1990 afin d’accompagner le Comité vers l’étape suivante de mise en fédération des Centres Ardèchois.

 Fin 1990 Une première convention d’action est signée avec le département. Elle marque le début d’un partenariat et d’un dialogue constructif qui se poursuit aujourd’hui avec le Conseil Général de l’Ardèche. Elle visera à faciliter l’insertion des bénéficiaires du R.M.I par des actions d’alphabétisation et d’Aide Éducative Budgétaire (AEB).

 En 1991, le logement constitue déjà une priorité pour certains centres qui s’engagent via le CODECSA dans la réflexion pour la mise en place du PDALPD (Plan Départemental d’Action pour le Logement des Personnes Défavorisées). Une priorité qui reste d’actualité aujourd’hui, par un investissement de plus en plus soutenu des Centres dans la cadre de l’Accompagnement Social Lié au Logement (ASLL).

Le CODECSA s’attellera également à la rédaction d’un important document intitulé « Centres Sociaux Ardèche – Présence sociale, réalité économique » destiné à l’information des partenaires sur les capacités départementales du réseau. Un bulletin d’information annuel de qualité sera édité. Il deviendra par la suite lettre d’infos à usage interne.

En Février 1992, Le Département reconnaît par convention le rôle de coordination des centres sociaux joué par le CODECSA. Elle vise à mieux coordonner l’action des Centres Sociaux avec celle des Circonscriptions d’Action Sanitaire et Sociale via les Centres Médicosociaux. Elle s’accompagne d’un important concours financier qui n’a jamais été interrompu depuis.

En Novembre 1992 La Fédération Ardéchoise des Centres Sociaux sera créée et ses statuts déposés. Les Centres sont alors au nombre de 14 pour l’Ardèche. Le parcours de celle-ci sera chaotique alternant les périodes constructives (convention inter institutionnelle de 1997, Festival des initiatives en mai 1999) et les périodes de crise (1999, 2004). L’accompagnement des Centres en devenir (Villeneuve de Berg, Tournon) ainsi que celui des Centres en difficulté (Largentière, ASA Aubenas) occupera la plus grande partie du ½ temps de travail du délégué fédéral.

En 2004 la fédération met fin à la convention qui la lie à l’association des centres sociaux et familiaux d’Annonay pour la mise à disposition de son délégué, en 2005 elle recrute directement son délégué.

En 2006, elle adopte un premier projet, qui servira de référence pour son action jusqu’en 2011, qu'elle renouvelle en 2012 dans le cadre d'une démarche partagée avec l'ensemble des fédérations de Rhône-Alpes et son Union régionale.

En 2010, elle recrute un chargé de mission pour développer le travail d’animation et de qualification du réseau.